Pernand-Vergelesses
Références
Guides 2018
Guide Dussert-Gerber des vins

Remarquable Corton-Charlemagne 2015, gras, complexe, au nez très subtil où se retrouvent les fleurs (rose, jasmin) et les fruits secs, dense, tout en nuances, de bouche persistante, parfait sur un homard ou des oeufs brouillés au caviar. Le 2013 est tout en subtilité, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d'une belle harmonie.
Le Pernand-Vergelesses rouge 2014 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l'humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Iles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé.
Le Corton Grand Cru rouge Les Paulands 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d'une richesse réelle et persistante.
Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille 2014, ample, avec des notes florales et fruitées, finement poivré, d'une grande persistantce. Le Pernand-Vergelesses blanc 2015, avec des notes d'amande, de fruits frais et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, suave, d'excellente évolution.
Goûtez le Savigny-Lès-Beaune rouge 2015, de robe pourpre, marqué par son terroir, aux senteurs de sous-bois et de fruits, est un vin aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde et le Chorey-Lès-Beaune rouge 2015, parfumé(fruits rouges frais, humus,...), avec cette pointe d'épices caractéristique des belles réussites de l'appelation, harmonieux.
Guide Hachette des vins

Corton-Charlemagne 2015 - Plutôt timide au premier nez, ce grand cru dévoile à l'agitation de délicates notes minérales et florales agrémentées d'un boisé discret. En bouche, il apparait riche, gras, dense, généreux, avec en soutien une fine fraîcheur saline qui lui apporte du tonus et une belle longueur.